Comment limiter le taux de rebond de sa page d’accueil ?

Publié le : 30 juillet 20213 mins de lecture

Si un internaute tombe sur votre site et qu’il le quitte rapidement, le taux de rebond de votre site demeura négatif. Les indicateurs de performance permettent d’analyser la notoriété d’un site. Vous pouvez voir l’existence de nombreuses techniques qui permettent de limiter le taux de rebond de la page d’accueil.

Qu’est-ce que le taux de rebond ?

Un rebond existe lorsqu’un individu consulte une seule page de votre site. Sur Google Analytics, le taux se calcule par rapport au nombre de sessions et de l’engagement de l’internaute lors de la consultation d’une page. Le taux de rebond élevé demeure acceptable, lorsque le site ne contient qu’une seule page (blog, portfolio). Si les utilisateurs naviguent sur toutes les pages de votre site, le taux de rebond deviendra négatif. Les indicateurs demeurent également négatifs, si l’internaute quitte rapidement votre page.

Comment réduire les taux de rebond ?

Pour commencer, vous devez publier régulièrement des contenus. Les contenus originaux permettent d’obtenir plus de trafic. Lorsque votre site gérera une grande quantité de trafic, le référencement naturel s’améliorera. Cela permet d’obtenir une bonne réputation et d’acquérir une notoriété. Vous devez également mettre à jour vos articles de blog. Par la suite, vous devez vous mettre à la place du visiteur. Votre page d’accueil devra rester attrayante. Pour captiver l’attention de l’internaute, vous allez embellir votre page d’images et de vidéos. Vous pouvez choisir entre les tutoriels, les contenus visuels motivants, les infographies… Pour comprendre les besoins de l’internaute, vous devez varier vos contenus. Les contenus attractifs suscitent son attention, ses émotions. Les tutoriels l’aident à résoudre ses problèmes. Vous devez analyser et optimiser la vitesse de chargement de votre page d’accueil. La durée de chargement des pages ne devra pas excéder les trois secondes. Les experts conseillent d’utiliser des liens externes et internes pour alléger la vitesse de chargement.

Les autres indicateurs de performance d’un site Web

La surveillance des KPI (Key Performance Indicator) demeure obligatoire. L’analyse du nombre de visiteurs uniques permet de mesurer la notoriété d’un site. Un visiteur considéré comme unique lorsqu’il visite votre site quotidiennement. Par la suite, vous devez examiner la durée des visites de chaque utilisateur. Pour connaître les besoins des lecteurs, vous devez vérifier la liste des pages qui demeurent les plus visitées. Vous pouvez voir aussi les mots-clés que les internautes ont saisis dans les moteurs de recherche avant d’atterrir sur votre page. Lorsqu’un visiteur réalise une action (achat, commentaire, inscription), cette situation sera regroupée dans les taux de transformation ou de conversion. L’outil Google Analytics peut vous aider à analyser la performance d’un site.

Plan du site